Comment faire une tresse africaine

Sommaire

La tresse africaine, aussi appelée tresse française ou tresse plaquée, est un des basiques de la coiffure. Plus complexe à réaliser que sa grande sœur la tresse classique, elle donne aussi au coiffage un aspect beaucoup plus sophistiqué.

La technique n'est pas compliquée mais demande un peu de rigueur ! En vous entraînant d'abord sur les autres et en respectant bien chaque étape, vous serez rapidement capable de réaliser sur vous-même ce type de tressage que l'on porte aussi bien à la plage qu'en soirée.

Voici comment faire une tresse africaine.

1. Préparez votre chevelure pour la tresse africaine

Avant de commencer le tressage :

  • Débarrassez la chevelure de tous ses petits nœuds en la brossant de la racine à la pointe avec une brosse à poil de sangliers.
  • Une tresse africaine étant toujours plus facile à réaliser sur cheveux mouillés, vous pouvez ensuite humidifier votre chevelure à l'aide d'un vaporisateur ou d'un brumisateur.

2. Divisez la chevelure pour la tresse africaine

Avant toute chose, séparez votre chevelure en 3 parties :

  • la partie du milieu est celle qui portera la tresse ;
  • les parties de droite et de gauche viendront s'y greffer petit à petit.

Notez que la largeur de la section du milieu peut varier : plus elle est large, plus le dessin de la tresse sera épais.

3. Réalisez le départ de la tresse africaine

Dans la partie du milieu, sur la bordure, saisissez-vous d'une bande de cheveux d'une largeur d'un centimètre et séparez-la en 3 mèches égales. Avec ces 3 mèches, vous allez réaliser un premier motif de tresse classique :

  • La mèche de droite passe au-dessus de celle du milieu et prend sa place.
  • Puis la mèche de gauche passe au-dessus de celle du milieu et prend sa place.

Ce premier motif réalisé, maintenez bien les mèches dans leur position et passez à la suite du tressage !

4. Procédez au tressage africain

À présent, vous allez pouvoir enrichir votre tresse avec les cheveux des parties de gauche et droite que vous n'aviez pas encore touchée :

  • Faites passer, de nouveau, la mèche située à droite au-dessus de celle de milieu.
  • Maintenez correctement vos mèches dans cette position.
  • Prenez une petite bande de cheveux de la partie de droite (que nous avions délimitée en étape 1).
  • Venez l'ajouter à la mèche que vous maintenez au milieu du motif pour les fusionner.

Imitez l'opération à gauche :

  • Faites passer la mèche de gauche au-dessus de celle du milieu (que vous venez d'enrichir).
  • Immobilisez vos mèches dans cette position.
  • Saisissez-vous alors d'une petite bande de cheveux de la section de gauche.
  • Venez l'ajouter à la mèche que vous maintenez au milieu du motif.

Répétez l'opération jusqu’à ce qu'il n'y ait plus de bande de cheveux à ajouter dans la tresse et finissez le tressage en tresse classique.

5. Attachez le bout de la tresse africaine

Vous avez fini votre tresse africaine et il est important d'en sécuriser la fermeture. Deux options s'offrent à vous :

  • Nouer un élastique à la pointe de vos cheveux.
  • Crêper la pointe de votre tresse (sans utiliser d'élastique). Attention cette méthode convient plutôt aux cheveux épais.

Pour sécuriser la tresse en crêpant vos cheveux :

  • Tenez fermement la pointe de votre tresse d'une main et prenez un peigne dans l'autre.
  • Plantez les dents du peigne dans la pointe de la tresse à l'endroit même où le tressage s'arrête.
  • Faites quelques petits mouvements vers le haut qui auront pour effet d'emmêler légèrement les cheveux et d'empêcher que la tresse se défasse.

Ça y est, votre tresse africaine est finie ! Vous pouvez alors choisir de déstructurer votre travail, en passant à la dernière étape.

6. Texturisez la tresse africaine

Pour donner plus d'originalité à votre réalisation, vous pouvez déstructurer votre tresse. La méthode est simple, il vous suffit de tirer légèrement sur les boucles de la tresse. Le motif s'élargit et votre travail prend immédiatement une autre dimension !

Ces pros peuvent vous aider