Faire des dreadlocks

Sommaire

Les dreadlocks se forment naturellement, en principe, si les cheveux ne sont pas brossés ni peignés. Les cheveux s’agglomèrent entre eux pour former des locks. Toutefois, il est possible de faciliter leur formation en réalisant des tresses à partir de mèches et en les laissant évoluer. Comment obtenir cette coiffure rasta pour hommes et femmes, démocratisée notamment par Bob Marley ? Voyons étape par étape comment faire des dreadlocks.

L’origine des dreadlocks

Si Bob Marley, star du reggae, est un parfait représentant de cette coiffure afro rasta pour homme (mais aussi pour femme), sachez qu’en réalité il s’agit d’une coiffure ancestrale. C’est en Égypte antique que se trouvent les premières traces des dreadlocks. Cheveux naturels ou perruque, les locs étaient portées par les familles royales et les hauts dignitaires. Les locks sont également présentes dans la culture indienne, avec le « jata » dans la culture hindi. Là encore, cette coiffure aujourd’hui appelée rasta était essentiellement portée par les nobles, mais aussi par les personnes de foi. Au Mexique, en Afrique, chez les Celtes ou les Vikings, cette coupe dite afro a fait le tour du monde depuis l’Antiquité.

En Jamaïque, avec le mouvement Rastafari, les dreadlocks deviennent iconiques.

Cette coiffure est à la fois portée par les hommes et par les femmes. Aujourd’hui ou dans l’Antiquité, elle a toujours été unisexe.

1. Soyez patient pour faire des dreads

Lorsque vous déciderez de vous faire des dreadlocks, préparez-vous à patienter longuement. En effet, vous n’obtiendrez pas de belles locks avant 3 mois pour les plus chanceux et pas avant 18 mois pour les autres. Tout dépend de la nature du cheveu et de sa vitesse de pousse.

Donc un seul mot d’ordre : soyez patient.

Dans le cas contrait, il existe des solutions : les extensions. Si la star du reggae portait des dreadlocks naturelles, n’oubliez pas que cette coiffure peut être obtenue grâce à des extensions synthétiques ou avec des cheveux humains, que vous pouvez acheter en ligne à un prix accessible.

Vous préférez le naturel et souhaitez arborer vos tresses durant des années ? Voici des méthodes pour réaliser des dreadlocks plus rapidement. Mais pour cela, vous devez déjà avoir des cheveux longs !

2. Méthode 1 : laissez les dreadlocks se former naturellement

Les dreadlocks désignent des cheveux bouclés de forme cylindrique. Pour vous faire des dreadlocks naturellement, c’est très simple simple… il n’y a rien à faire ! Gardez les cheveux longs, continuez à les laver 2 fois par semaine, mais ne les brossez pas.

Ils vont tout naturellement s’emmêler et former des nœuds. Ce sera juste plus ou moins long en fonction de vos cheveux. Évidemment, cette méthode convient davantage aux personnes ayant des cheveux crépus, que vous soyez un homme ou une femme.

Remarque : au cours de cette première phase, n’attachez pas vos cheveux sous peine de les voir former une seule dreadlock.

  • Avantage de cette méthode : les dreadlocks vont se former toutes seules sans avoir besoin de s’en préoccuper.
  • Inconvénient : vos dreadlocks seront irrégulières et vous n’obtiendrez pas forcément le style attendu.

2. Méthode 2 : réalisez des nœuds

Vous pouvez utiliser une technique intéressante pour vous faire des dreadlocks : la technique des nœuds.

  • Prenez une mèche de cheveu et divisez-la en 2 parties.
  • Tirez de chaque côté afin de la séparer sur toute la longueur, jusqu’à la racine.
  • Répétez la même opération avec la même mèche mais en saisissant 2 autres bouts.
  • Renouvelez autant de fois que nécessaire, vous verrez que des nœuds se forment à la base et remontent peu à peu le long de la mèche.
  • Arrivés à une dizaine de centimètres de longueur, roulez les nœuds entre vos paumes de façon à les égaliser, à former une dreadlock bien cylindrique.
  • Reprenez votre méthode de tressage aussi loin que vous le pouvez.
  • Lorsque cela ne fonctionne plus, bloquez les nœuds avec un élastique.

Avantage : relativement rapides à faire, ces locks sont faciles à réaliser et conviennent donc à de nombreuses personnes.

Inconvénient : cette méthode ne permet pas d’obtenir des dreads sur toute la longueur du cheveu.

2. Méthode 3 : utilisez un peigne à crêper pour former vos dreadlocks

Pas besoin de beaucoup d’accessoires ! Il vous suffit d'un peigne à crêper, c’est-à-dire un peigne qui possède une dent sur deux plus courte que l’autre.

  • Commencez par diviser votre cuir chevelu en cases de taille égale (ou non). C’est à partir de ces cases que les locks seront formées. Plus la case sera grande, plus la dread sera grosse. Il s’agit simplement de délimiter des secteurs.
  • Prenez une mèche de cheveux dans une case située dans le bas de votre tête (mèche de la taille d’un doigt à peu près) et placez un élastique à sa base.
  • Crêpez-la en donnant des coups de peigne en direction du crâne. Ne faites pas des gestes trop vifs.
  • Tassez les nœuds que vous obtenez, notamment au niveau de la racine.
  • Reproduisez cette technique sur toute la hauteur de la mèche puis sur les autres du même secteur.
  • Tressez grossièrement les mèches du même secteur entre elles.
  • Facultatif : arrivé au bout, utilisez du beurre de karité ; mettez-en un peu dans vos paumes, chauffez-le pour qu’il ne laisse aucun résidu (ou utilisez de l’oléine de karité) et roulez votre dreadlock.

Remarque : évitez les gels de mauvaise qualité, privilégiez ceux à base de sève de cactus ou du beurre de karité que vous trouverez en magasin bio.

  • Pour terminer votre locks, bloquez-la avec un petit élastique. Pour cela, recourbez la partie qui dépasse sur elle-même et bloquez-la avec un élastique très serré.

Avantage : vous réalisez des dreadlocks de bout en bout et vous pouvez maîtriser leur taille et leur finition.

Inconvénient : cette technique est extrêmement longue. Elle peut prendre une dizaine d’heures. Il est donc conseiller de la réaliser sur plusieurs jours consécutifs.

2. Méthode 4 : la technique du crochet

Difficile à réaliser, la technique du crochet reste pourtant la plus efficace. Vous aurez besoin d’un crochet pour emmêler vos cheveux de manière compacte. Puis, il vous suffit de suivre les étapes suivantes :

  • faire un quadrillage pour des mèches de taille homogène. Utiliser des élastiques et des pinces ;
  • créer la 1ère dread en prenant une mèche de cheveux et en retirant l’élastique. Reprendre la technique du nœud pour emmêler les cheveux puis façonner à l’aide du crochet en le passant à partir de la racine, en faisant des mouvements de va-et-vient pour resserrer les nœuds.

3. Entretenez vos dreadlocks

Évitez de trop les toucher dans les débuts

Si vous utilisez la méthode naturelle consistant à laisser les locks se former d’elles-mêmes, évitez de trop les manipuler. En effet, les dreadlocks sont relativement fragiles, en particulier lorsqu’elles commencent à se former.

Par ailleurs, évitez d’utiliser des tonnes de produits qui ne servent en rien à favoriser la formation des locks. Contentez-vous d’un shampoing doux, rien de plus.

Si vous avez utilisé des crochets, les dreads seront solides rapidement, ce qui permet de limiter l’entretien. C’est d’ailleurs pour cela que les spécialistes des dreads utilisent des crochets pour former vos tresses.

Humidifiez vos cheveux

  • Pour faciliter la formation des dreadlocks de façon naturelle, il faut régulièrement vous laver les cheveux : mouillez-les chaque matin et deux ou trois fois par semaine, passez-les sous l’eau de la douche.
  • Prenez toutefois vos précautions car l’eau, si elle stagne, peut être à l’origine de moisissures. Donc ne vous couchez pas avec les cheveux mouillés et si les dreads n’ont pas le temps de sécher suffisamment rapidement (en hiver par exemple), l’utilisation d’un sèche-cheveux est fortement recommandée.

Entretenez vos racines

La racine des cheveux qui poussent à la base des locks sera lisse, bien sûr.

  • Pour l’intégrer à la locks, vous pouvez passer cette dernière dans la racine : faites un trou avec des accessoires (un pic à cheveux ou un crayon), passez la locks dedans et tirez.
  • Répétez cette technique toutes les 6 semaines.

Gardez vos dreadlocks rondes

Lorsque les dreadlocks ont commencé à bien se former, entretenez régulièrement leur forme.

Il s’agit de les garder bien rondes pour un style affirmé et d’éviter que de petits cheveux en sortent. Pour cela :

  • En partant de la racine et en allant vers la pointe, roulez la locks entre vos paumes comme vous le feriez avec un boudin de pâte à modeler.
  • Renouvelez la même opération successivement sur la même dreadlocks avant de passer à une autre.
  • Répétez ce roulage quotidiennement.

Arrondissez les pointes

Pour ce qui est des pointes, il faut faire en sorte de les arrondir soit comme décrit précédemment, soit en les roulant constamment entre votre pouce et votre index. Faites cela aussi souvent que possible pour que cela fonctionne.

Autre solution : enroulez la pointe sur elle-même jusqu’à ce qu’un petit nœud se forme. Là encore, cette méthode doit être renouvelée chaque jour.

Lavez vos locks

Les cheveux qui constituent les locks ne vont pas pouvoir se renouveler naturellement comme le font les autres. De ce fait, tous les produits utilisés sur la chevelure restent eux aussi emprisonnés dans la fibre du cheveu.

Pour les nettoyer, vous pouvez au choix :

  • ajouter du bicarbonate à votre shampoing ;
  • rincer vos dreadlocks avec un mélange d’eau (un verre) et de vinaigre de cidre (deux cuillerées à soupe) après votre shampoing (ou une demi-heure avant) ;
  • mélanger trois cuillerées à soupe de bicarbonate dans un lavabo rempli d’eau tiède, laisser tremper vos dreads dedans environ un quart d’heure puis rincer à l’eau claire et sécher.

Ne faites cela qu’une fois tous les trois ou quatre mois.

Bon à savoir : L’eau de mer est bénéfique aux locks. Elle permet d’assécher les cheveux et de resserrer les nœuds.

Quels cheveux pour des locks ?

Cheveux bouclés ou lisses, longs ou courts, les dreads s’adaptent à tous. De même, elles conviennent à toutes les couleurs de cheveux, que vous ayez un cheveu brun virant au noir, châtain ou blond.

Et quand bien même vous auriez le sentiment que vos cheveux ne sont pas adaptés aux dreads, les extensions constitueraient la solution. Avec des extensions synthétiques ou des cheveux humains, en noir ou en blond, un vaste choix existe.

L’astuce : Pour un style temporaire, vous pouvez même commander un bonnet dreadlocks. Avec un bonnet, les dreads vous donnent définitivement un look star de reggae.

Quel matériel pour se faire des dreadlocks ?

Pour faire des dreadlocks, vous aurez besoin de peu d’accessoires selon la technique utilisée : pic à cheveux ou crayon, crochet, peigne à crêper, etc. Si vous faites vous-même vos locks, le prix de vos dreads sera peu élevé. Vous pouvez bien sûr utiliser des cheveux humains pour des extensions au style plus naturel. Vous pouvez  commander vos dreads sur Internet, recevoir vos extensions à domicile et profiter de la livraison gratuite sur certains sites.

Au-delà du matériel, il est aussi nécessaire de faire le choix du bon produit pour entretenir votre coiffure :

  • beurre de karité ;
  • un shampoing antipelliculaire ;
  • de la wax (une cire coiffante).

Choisissez votre produit en fonction du prix (profitez de la livraison gratuite sur Internet pour réduire le prix de votre nouvelle coupe), mais aussi de sa qualité en consultant les avis des utilisateurs. Cela vous permettra d’entretenir parfaitement vos tresses et de préserver vos cheveux.

Faire des dreadlocks chez un coiffeur

Pour les hommes ou femmes ne souhaitant pas se lancer dans la méthode crochet, la méthode naturelle ou la méthode vanille seul, il est possible de se rendre dans un salon de coiffure. Il existe des coiffeurs spécialistes de la coupe afro. Extensions ou style naturel, demandez à votre coiffeur une coupe à la Bob Marley pour une réalisation impeccable ! De plus, vous bénéficierez de tous ses conseils pour l’entretien de cette coiffure.

Comment se débarrasser de ses dreadlocks ?

Vous ne souhaitez plus adopter style afro ou rastafari tel une star du reggae ? Vous en avez assez des boucles et souhaitez retrouver une chevelure lisse ? Si les dreads peuvent se conserver durant de nombreuses années, il reste malgré tout possible de changer. Si vous aviez choisi les extensions, il suffit de les retirer. Dans le cas contraire, démêlez vos cheveux ou coupez-les. La 2e option est plus fastidieuse, d’autant qu’il faudra utiliser des soins pour retrouver l’aspect naturel de vos cheveux.

Ces pros peuvent vous aider